» Sac de Princesse>> Blog » Peuples et ethnies du monde » Karen tribu et ethnie de Birmanie et Thailande

Karen tribu et ethnie de Birmanie et Thailande

Découvrez dans cet article des informations au sujet des tribu Karen, ethnies de Birmanie et de Thaïlande, pour connaître leur mode de vie et leur habitat.

karen tribu ethnie thailande birmanieLa maison Karen

La maison Karen est en général sur pilotis faite de bambous coupés en deux pour les murs et de chaume ou de larges feuilles pour le toit. La maison possède aussi une grande véranda, à moitié couverte, utilisée pour préparer la nourriture ou pour tisser et une seule grande pièce au centre de laquelle se trouve le foyer.

Mode de vie Karen

La plupart des gens connaissent le peuple Karen de documentaires pour la télévision, magazines et encyclopédies comme les « femmes girafe ». Mais les femmes qui portent ces anneaux de cuivre autour du cou appartiennent à un sous-groupe des Karens connu sous le nom Padaung. Il existe plein d’autres sous-groupes qui ne sont pas et n’ont jamais pratiqué cette coutume, Karen est donc le nom au sens large de cette ethnique.

En savoir plus sur les « femmes girafe »padaung

Les femmes Padaung portent des ornements autour du cou que l’on appellera des collier-spirale. Environ à l’âge de cinq ans que les fillettes reçoivent leur premier anneau au mesure de leur croissance, on remplace le collier par un plus large, ce ne sont pas des anneaux ajoutés, le collier est enlever et remplacé. Toutes les femmes rencontrées nous on dit aimer porter ces colliers et se trouver belles avec, elle le portent, le retirent à leur guise en fonction de la chaleur ou si elle en sont gênées. Les spirales de leur collier n’affectent pas leur vertèbres du cou, la tête ne tombe donc pas lorsqu’elle l’enlever! Néanmoins le collier a un poids sur les côtes qui appuie sur les épaules. En fait, l’apparence d’un cou plus long est une illusion visuelle. Le poids des anneaux pousse vers le bas sur la clavicule et des côtes supérieure, un angle de la clavicule qui semble effectivement être une partie du cou. Néanmoins de nos jours les jeunes filles enlever régulièrement leur collier pour faire travailler leur muscle du cou et portent des collier parfois moins haut que leur grand mères.

La mythologie Padaung

Il y a beaucoup de différents comptes des raisons pour lesquelles la pratique Padaung cette coutume bizarre. Leur propre mythologie explique que cela est fait pour éviter les tigres de mordre. Certains ont indiqué qu’il est fait pour que les femmes peu attrayant comme moins susceptibles d’être capturés par des marchands d’esclaves. L’explication la plus courante est que les femmes revendique, ce collier est d’une grande beauté et la richesse et à attirer un meilleur mari. L’adultère et le divorce entre tous les groupes Karen est extrêmement faible.

 

Le Produit que je vous recommande

Au sujet de Maaya ethnique (en savoir plus sur )


Mon nom est Maaya. Je partage avec vous mon amour et ma passion pour les sacs à main en général et les sacs ethniques chics en particulier. N'hésitez pas à parcourir cette petite boutique où les sacs à main présentés sont tous des exemplaires uniques. Entièrement confectionnés à la main par les femmes de minorités ethniques d'Asie centrale et du sud est. Ce sont des sacs à main uniques et rares, chargés de l'histoire et des traditions des peuples qui les confectionnent. Un sac de princesse est plus qu'un simple sac à main, c'est un oeuvre d'art, un voyage dans le temps et dans l'histoire, un véritable trésor.

Commentaire rcent.