» Sac de Princesse>> Blog » Peuples, tribus et ethnies du monde » Histoire et origines du peuple, culture Thaï Leu et Daï de Thailande

Histoire et origines du peuple, culture Thaï Leu et Daï de Thailande

Histoire et origines du peuple, culture Thaï Leu et Daï de Thailande
Rate this post

Les daï ou thaï leu comme ils sont appelés en Thaïlande vivent dans des provinces autonomes de la chine ou dans le nord de la Thaïlande. Ils pratiquent le tissage du coton et du chanvre sur de vieux métiers à tissés. Ils sont réputés pour la qualité de leur artisanat, leur vêtements ethniques ont traversé tout le continent pour créer les tendances. Ils vivent dans de hautes maison sur pilotis et pratique la sculpture. Les artisans thaï leu réalisent de joli bijoux à partir de métal , de cuivre et de tissus. Ils confectionnent de jolis sac en coton qu’ils peignent à la main dans un style traditionnel.
Découvrez le mode de vie, et l’artisanat de l’ethnie Daï

histoire origine thai leuOrigine et Histoire des Ethnies Daï

Les Dai est le nom officiel d’un groupe ethnique qui habite dans des préfectures autonomes du sud de la province du Yunnan en Chine, mais aussi au Laos, au Viêt Nam, en Thaïlande et au Myanmar. Les Daï sont très proches des Thaïs qui forment le groupe ethnique majoritaire en Thaïlande. Ils étaient un peu moins de 1,2 million à la fin du XXe siècle. Voilà leur histoire: EN CHine en 109 av. J.-C les Daï avaient une agriculture développée, ils utilisaient le boeuf et l’éléphant pour labourer leur terres et ils cultivaient de grandes étendues de rizières et avaient même construit un vaste système d’irrigation. Les Daï fabriquaient des armes en métal et recouvraient leurs dents d’or et d’argent. Au XIIe siècle leur royaume avait une population de plus d’un million d’habitants,néanmoins ils reconnaissait la cour impériale chinoise comme souveraine. Durant la dynastie des Yuan la région habitée par les Dai devient sous la juridiction de la province du Yunnan et l’on instaura le système de nomination héréditaire des chefs parmi les ethnies minoritaires. A cette période l’usage d’outils en fer se généralisa et le coton était cultivé partout. A cette époque le niveau de développement économique était inégal en fonction de Daï.

Où vivent les Daï?

Ils sont originaires de la région de Xishuangbanna de la Chine. Les « Thaï Leu », comme ils sont appelés en Thaïlande, sont une minorité ethnique vivant aux confins du Triangle d’Or. Ceux que nous avons rencontrée vivent dans le Nord de la Thaïlande, dans les villages reculés de la région de Nan près du Laos. Les us et coutumes des Thaï Leu sont assez semblables à ceux de leur pays d’origine la Chine, Myanmar, Thaïlande. Il est impossible de ne pas tomber amoureux de ce peuple charmant, des superbes paysages où ils vivent et de leurs coutumes et traditions.

Quelle est la langue Daï ?

Bien que reconnu officiellement comme une seule ethnie par l’État chinois, les Dai représentent plusieurs groupes culturels et linguistiques distincts.Les deux langages principaux des Dai sont le tai leu.La langue dai appartient au même sous groupe des langues tai que le shan de Birmanie. Les croyances Daï Ils sont tous Bouddhistes Theravada.Les Dai suivent leur religion traditionnelle ainsi que le Bouddhisme theravâda et entretiennent des coutumes et des fêtes comparables à celles d’autres peuples thaïs. Les croyances religieuses des Dai ont été étroitement liées à leur développement économique.

 

Les Dai qui habitaient près des frontières étaient des fidèles du Hinayana, une secte du bouddhisme alors que les autres croyaient au chamanisme.

dai histoire originesHistoire du peuple  Daï

 

Il y a de nombreux temples bouddhistes dans les campagnes habitées par les Dai, et particulièrement au Xishuangbanna, il est coutume d’envoyer de jeunes garçons aux temples pour y apprendre à lire et à écrire et à psalmodier. Certains de ces jeunes se font moines, alors que la plupart retournent à la vie séculière Mode ethnique Daï Les femmes Daï portent un chemisier court à manches étroites et un sarong. Les hommes portent une veste courte sans col, à manches étroites, ouverte sur le devant ou dans le côté, et un pantalon ample.

 

Mode de vie et traditions Daï

Durant l’hiver, ils drapent une couverture sur leurs épaules. Ils portent des turbans noirs ou blancs. Dans la tradition dai, les hommes pour obtenir une femme en mariage doivent durant trois ans montrer leur fidélité, effectuer les travaux de la ferme et des champs et scruter la montagne à la recherche de pierres précieuses et d’argent . Les hommes dai excellent dans la fabrication des bijoux qu’ils fabriquent pour donner à leurs épouses ou futures épouses. très paisibles et de très habiles artisans spécialisés dans la fabrication de bijoux en argent. Chez les Daï,le tatouage est fort répandu. Quand un garçon atteint onze ou douze ans, un artiste en tatouage est invité à tatouer le corps et les membres du garçon de motifs d’animaux, de fleurs, de motifs géométriques ou d’écritures dai.

Les habitations traditionnelles Daï

La maison Daï On retrouve les villages des Dai dans les plaines, près des rivières et des cours d’eau et au sein des bosquets de bambous. Les bâtiments sont habituellement érigés sur pilotis. Certaines maisons sont carrées et à étages. L’étage supérieur sert d’habitat, alors que l’étage inférieur, sans cloisons, est utilisé pour garder le bétail. Dans les village thai leu il y a une école primaire dans tous les villages et les enfants aller à l’école. Dans certains villages, il ya une école secondaire, mais les enfants dès lecollège doivent venir étudier à Nan. Les enfants apprennent l’artisanat avec leur mère après l’école. Mode de vie Daï Mariage et funérailles. Autrefois, le mariage était caractérisé par une union qui s’établissait entre des personnes de statut social et économique égal. La polygamie était chose courante parmi les chefs qui humiliaient bien souvent les filles et les femmes de paysans. La famille nucléaire patriarcale était la forme la plus courante parmi les paysans. Les contacts pré-maritaux entre garçons et filles étaient relativement libres, surtout durant les périodes de fêtes.Les Dai sont agriculteurs, cultivant des variétés tropicales telles que la noix de coco, les bananes ou le pamplemousse, au-delà de leur nourriture de base qu’est le riz. Beaucoup de Dai vivent près du Mékong qui forme de nombreux méandres jusqu’au sud du Yunnan. L’élevage de poules y est également courant. La situation des Daï de nos jours Aujourd’hui, les Dai s’affairent surtout à la production des céréales, de la canne à sucre, du thé et du caoutchouc. On trouve beaucoup d’entreprises qui s’occupent d’exploitation minière, de machinerie, de tannage, de transformation alimentaire et de thé, de raffinage du sucre et de production du caoutchouc. Les centrales électriques sont nombreuses.

Mode et artisanat traditionnel

La plupart des producteurs d’artisanat, à l’exception des vanniers, sont des femmes. La production artisanale est un bon moyen pour eux d’obtenir un revenu. Le travail des hommes dans les champs, mais les femmes travaillent également dans les domaines à des moments tels que le temps de la récolte. Dans les communautés tribu des femmes colline et le travail des hommes sur un pied d’égalité, les femmes tiennent la maison et décident des questions domestiques et familiales, et la façon de dépenser l’argent qu’ils gagnent. The Tai Leu, Daï de Thaïlande ont tendance à être mieux que les tribu montagnardes parce qu’ils ont des terres et l’accès à l’eau. Les villages de tribus montagnardes sont plus haut, ils cultivent le riz, le maïs, litchis et de manguiers, mais sont tributaires de la pluviométrie annuelle.

Le Produit que je vous recommande